Source sur terrain. Leçon 8.

Source sur un terrain. Leçon 8.

SourceSource à rechercher sur un terrain, pour que cette recherche soit efficace  vous devez bien nous imprégner de l’image de l’eau, ou mieux encore, tenir dans votre main gauche une fiole contenant de l’eau.

Pour cet exercice il est recommandé de vous faire aider par une personne non réfractaire à la radiesthésie.

Vous devez vous rendre sur le terrain où vous désirez trouver une source.
Placez-vous à une extrémité du terrain et posez les questions suivantes :
1. Y a-t-il une source d’eau  » potable  » sur ce terrain? (posez cette question en ayant une vue d’ensemble du terrain).
2. Cette source a-t-elle un débit supérieur à x litres à l’heure? (choisir le débit en fonction de vos besoins).
3. La profondeur du forage doit-elle être supérieure à x mètres ? (choisir la profondeur en fonction de vos impératifs).

Si toutes les réponses précédentes sont positives, vous pouvez passer à la recherche proprement dite.

Lancez votre pendule en giration et demandez lui de vous indiquer où se trouve la source, le pendule doit se mettre à osciller dans cette direction.
Marchez lentement en suivant votre pendule qui devra se mettre à girer lorsque vous serez à la verticale de la source.

C’est maintenant que votre aide entre en action.

Vous demandez à qu’elle profondeur vous devez faire le forage.
Pour ce faire, votre aide devra vous mettre lentement, un par un des petits cailloux dans la main gauche.
En prenant comme unité de mesure un caillou pour 1 mètre.
Lorsque pendule vous répondra OUI le nombre de cailloux dans votre main vous donnera en mètre, la profondeur à forer.

Pour connaître le débit, vous devez procéder exactement de la même manière, en prenant comme unité de mesure un caillou pour 10 litres à l’heure, (évidemment vous pouvez prendre une autre unité de mesure).

Plantez maintenant un piquet à l’endroit de la source afin d’avoir un repère.

Vous pouvez aussi demander si sur ce terrain, il n’y a pas une source meilleure, soit en potabilité, débit ou profondeur.

Si l’endroit ne vous convient pas, vous pouvez continuer votre recherche. Il ne faut pas oubliez que les sources d’eau sont constituées de veines.

En partant de votre piquet vous pouvez visualiser une veine en suivant l’oscillation de votre pendule.
Demandez lui de vous avertir lorsque vous serez au-dessus d’un croisement de deux ou plusieurs veines (un croisement est toujours préférable en débit et en qualité, de plus si une veine venait à tarir les autres prendraient le relais).
Attention tout de même, si vous recherchez de l’eau potable, demandez si toutes les veines ont les qualités requises.

L’expérience de recherche d’une source d’eau (potable ou non) est aussi valable pour de la roche, du pétrole, un métal quelconque, des câbles électriques, téléphoniques…, des tuyauteries etc.…